Pourquoi les Bouddhistes s'engagent pour le climat…

 Par Thomas Seifert.

garett sears

Le réchauffement climatique menace la nature et les hommes :

  • Sécheresse et incendies de forêt:
  •  L'Association des propriétaires forestiers allemands parle de la « catastrophe du siècle ».
  • 2019 : le plus grand incendie de forêt du Mecklembourg depuis 1934 et le plus grand incendie de forêt du Brandebourg depuis 1989.

 

  • Perturbation de l'agriculture due à la sécheresse
  • 2018 a été une année catastrophique pour l'agriculture en Allemagne en raison de la chaleur et de la sécheresse. Les pertes se sont élevées à 3 milliards d'euros. Le soutien du gouvernement a été nécessaire.
  • 2019 a été moins catastrophique, néanmoins, le colza a subi un recul.
  • Le Ministère allemand de l'Agriculture déclare que les agriculteurs doivent faire face au changement climatique.

 

  • Réchauffement et acidification des mers
  • Les océans absorbent de loin la plus grande partie de la chaleur, ce qui fait monter la température de la mer. L'augmentation de la température endommage les coraux et le poisson migre vers le Nord.
  • L'acidification des océans est due à l'absorption de grandes quantités de dioxyde de carbone provenant de l'atmosphère. Cela affecte les coraux et les microorganismes, au début de la chaîne alimentaire.

 

  • Fonte des glaciers
  • Le changement climatique provoque un recul dramatique des glaciers dans le monde entier. Les anciennes vallées glaciaires se transforment en
  • déserts rocheux stériles. La biodiversité est en voie de disparition.
  • Depuis 1990, la température moyenne au Groenland a augmenté de 1,8 °C en été et de 3 °C en hiver. La fonte des glaces au Groenland est 6 fois plus rapide qu'en 1980.

 

  • Augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes
  • Le service météorologique allemand s'attend à l’avenir à de nouvelles tempêtes, à des précipitations extrêmes et à des vagues de chaleur, en raison du réchauffement climatique.
  • L'ouragan Dorian détruit 13 000 maisons aux Bahamas et fait 50 morts.

 

  • Effet direct de la chaleur sur l'homme
  • On estime que les vagues de chaleur coûtent la vie à des milliers de personnes en Allemagne.
  • 2018 : Berlin seul dénombre 490 décès dus à la chaleur. On dénombre 1032 décès dus à la chaleur au Japon.

 

  • Menace pour la paix sociale due aux migrations provoquées par le climat
  • Au cours du premier semestre 2019, les inondations, les cyclones et autres phénomènes météorologiques extrêmes ont fait de quelques 7 millions de personnes dans le monde entier des personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays (IDPs).

 

Ce changement climatique avec tous ses effets néfastes n'est qu'un début. Toutes les courbes pointent vers le haut : CO2 et température. Les gaz à effet de serre nocifs de l'atmosphère continueront d'augmenter et d'y rester en activité pendant des siècles. La menace est la fonte complète des glaces, l'élévation du niveau de la mer, les inondations à grande échelle, le dégel des sols du permafrost, les catastrophes météorologiques, les migrations massives avec le danger de conflits armés.



theodor vasile 1t1RHW06m88 unsplashLes Bouddhistes se préoccupent du bien-être des hommes

Les Bouddhistes essaient avant tout d'aider les humains à se libérer de leurs illusions et à s'éveiller. Toutefois, cela ne suffit que si les besoins fondamentaux de la personne sont garantis : nourriture, logement, vêtements, pas de menace à la vie et à l'intégrité physique. Lorsque des humains sont menacés par une menace existentielle, la préoccupation première doit être d'éliminer cette menace et d'assurer leur subsistance. Les Bouddhistes peuvent-ils seulement observer ce qui se passe et espérer l'aide des autres ? Doivent-ils se limiter à rendre les gens plus capables de souffrir grâce à leur aide spirituelle ? Ce serait une attitude trop fataliste. Si, d'autre part, les Bouddhistes s'engagent à éviter un danger existentiel, pourquoi seulement en dehors de la communauté Bouddhiste ? Est-ce qu'un Bouddhiste doit retirer son rakusu avant de pouvoir détourner un danger pour l'homme ou la nature ? Non ! Il peut le garder !

Les Bouddhistes se préoccupent du bien-être de la nature

Celui qui se soucie du bien-être de l'homme doit nécessairement aussi se soucier de la nature, car la vie humaine dépend de la nature. L'homme ne peut survivre qu'avec suffisamment d'eau et d'aliments sains provenant de cette nature. Par conséquent, tous les efforts doivent également viser à prévenir une menace existentielle pour la nature.
Les Bouddhistes se préoccupent du bien-être de tous les êtres sensibles. Plus que toutes les autres religions, ils incluent explicitement tous les animaux. Les animaux ne sont pas considérés comme des objets destinés à satisfaire les besoins humains, mais comme des créatures ayant leur propre valeur et leur propre droit à la vie. C'est pourquoi les Bouddhistes renoncent souvent à la consommation de viande et de poisson. La menace existentielle qui pèse sur les espèces animales et leur extinction est une affaire très triste pour les Bouddhistes, quelle que soit l'espèce concernée. Mais la protection des individus et des espèces animales exige la protection de tous les habitats du monde animal : les paysages de la terre, les rivières et les océans.

Pour ces raisons, les Bouddhistes doivent être en première ligne pour protéger les humains et la nature des menaces existentielles !

 

Mots-clés: nl29

Imprimer E-mail

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.