Bouddhisme et dons d’organes

Bouddhisme et dons d'organes

Il y a quelques mois je suis tombée par hasard sur un site Internet médical qui, énumérant les positions de chaque religion sur le don d’organes, déclarait que les bouddhistes s’y opposaient. Evidemment, j’en fus choquée. Roland nous confirma lors du mondo à Maredsous que le don et le non-attachement au corps était au cœur de l’enseignement de Bouddha et que nous, pratiquant du zen, étions pour le don d’organes à 200/100 (dans la mesure où toutes les conditions sont respectées).

 Cette opposition au don d’organes est en fait la position bouddhiste tibétaine car selon les Tibétains le processus de la mort n’étant pas terminé, prélever des organes correspondrait à tuer une personne en fin de vie. Crime qui serait néanmoins atténué sur le plan karmique du fait que ce soit un don et aussi s’il y a eu auparavant accord de la personne. Toutefois pour les méditants « avancés » il y aurait un risque de régression dans leur future réincarnation. Ces croyances, certes très respectables, ne sont cependant pas celles de tous les bouddhistes. J’ai donc fait quelques recherches (non exhaustives) sur Internet pour savoir de quelle manière la position bouddhiste (toutes écoles confondues) sur le don d’organes y était présentée et notamment si elle était assimilée à celle des tibétains.

tigresse1

Globalement les sites bouddhistes soulèvent la notion de choix personnel et soulignent les différences suivant les traditions. La plupart mettent en avant le don comme pratique essentielle du Bouddhisme. Le site de l’UBF (Union bouddhiste de France) soutient la campagne de sensibilisation et information sur le don d’organes en diffusant l’émission sur France 2 Voix Bouddhistes sur les dons d'organes (le 23.06. 2002). Une précédente émission avait déjà été diffusée sur la Bio-éthique( la Médecine face aux Droits de l’homme : avortement – euthanasie et don d’organes, émission 26.01.1997 ). Buddhachannel soutient (2010) les campagnes d’information des structures officielles du don d’organes (ADOT) et met en ligne également l’article du dojo de Nice, un compte rendu de deux ateliers avec Roland (à lire absolument !): Naissance, maladie, fin de vie et mort : éclairage du bouddhisme.

Le site du collectif dons d’organes semble différencier les différentes traditions mais parle surtout de celles qui s’y opposent (shintoïsme, tibétains). Le Site France ADOT (fédération des associations pour le don d’organe et de tissu humain), principale fédération, reste très vague sur le bouddhisme. Elle dit en effet qu’une des grandes familles du bouddhisme est « pour » mais ne dit pas laquelle. Le site de l’Etablissement français des Greffes cite les positions des différentes religions mais oublie celle des bouddhistes…

Il semblerait que ce soit surtout les sites non spécialisés dans le bouddhisme ou le don d’organes qui présentent la position bouddhiste tibétaine comme étant la position bouddhiste sur le sujet : site d’entreprise funéraire, rapport hospitalier sur l’accompagnement des mourants… (Wikipedia cependant omet de citer la position bouddhiste). Ces sites ne sont heureusement pas les plus nombreux sur Internet lorsque l’on tape Bouddhisme et don d’organes, cependant, à mon sens, ils sont révélateurs de la démarche du grand public : devant le manque d’information celui-ci se dirige vers la tradition tibétaine, plus médiatisée. Il faut souligner, outre le fait que nos amis tibétains savent communiquer, qu’ils sont également très actifs dans tout ce qui à trait au domaine de la mort, notamment l’accompagnement des mourants.

tigresse2Aussi, à nous, pratiquants du zen, de nous positionner précisément sur le don d’organes ainsi que tout sujet sensible de société comme l’avortement, le mariage homosexuel, l’euthanasie, le clonage, les traitements subis par les animaux dans les laboratoires et les abattoirs sans oublier l’écologie, l’éducation ainsi que l’islamophobie grandissante etc... Nous positionner et surtout surtout communiquer!

A ce sujet, pour les Français de notre sangha, l’UBF organise à partir de novembre LES ASSISES DU BOUDDHISME DE France qui proposent d'aborder les grandes questions d'ordres éthiques, religieuses et sociétales. Vous pouvez y assister en tant que membre de l’AZI (si votre dojo n’est pas encore à l’UBF). Toutefois Olivier Wang Genh (le Vice-président de l’UBF) souhaite que les personnes de notre sangha qui désirent y participer, viennent avec l’accord de Roland car ce sont des journées de travail et il n’est donc pas question de venir « en touriste ».

Gwendaëlle Kock (dojo de Saint Denis de la Réunion)

www.bouddhisme-france.org/ site de l’UBF : Fédération des Associations Bouddhistes de France

www.buddhachannel.tv : le portail du bouddhisme dans le monde

www.collectifdondorganes.org/ Le Collectif Don d'Organes propose ses cahiers de doléances pour améliorer la loi de bioéthique.

assoc.wanadoo.fr/france-adot/sommaire.html Fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus Humains

www.efg.sante.fr/ Etablissement Français des Greffes

ethictransplantation.blogspot.com/ INTERVIEW DE DAGPO RIMPOTCHE SUR LA QUESTION DU DON D'ORGANES... Propos recueillis le 08/04/2011 au Salon de la Mort

www.groupe-roc-eclerc.com/ (site funéraire) Les obsèques selon les religions

Illustrations : Le célèbre "Jataka de la tigresse" (fresque de Dunhuang) dans lequel le bodhisattva se jette du haut d'une falaise pour offrir son corps démembré à une tigresse affamée qui s'apprête à dévorer les petits qu'elle vient de mettre au monde

Imprimer E-mail

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.