Le Groupe "Zen et Nature" a 15 ans

Isolde Schnorbach –  Dojo de Trèves

Nature

Le 5 mai 2019, « Zen et Nature » aura lieu pour la 15ème fois. Après avoir fait zazen au dojo, nous nous dirigerons vers la réserve naturelle de « Perfeist » où l’on peut trouver de nombreux biotopes différents, avec notamment des orchidées et d'autres plantes rares, ainsi que des animaux rares comme la coronelle lisse ou le lézard agile par exemple.

En 2004, un atelier « Zen et Nature » de 5 jours a eu lieu pour la première fois, pendant la préparation du camp d'été de 9 jours dirigé par Maître Roland Yuno Rech au temple zen de La Gendronnière. L'atelier portait sur les comportements écologiques et les pratiques quotidiennes visant à la protection de tous les êtres vivants. Les comportements et modes de vie écologiques dans la vie quotidienne sont-ils le résultat de la pratique de zazen ?

Nature

En 2009, un autre atelier de 5 jours a suivi, également au temple zen de La Gendronnière et à nouveau pendant le camp d’été de Maître Roland Yuno Rech. Pendant cet atelier, nous avons étudié  l'agriculture écologique et la culture de plantes biologiques, en prenant comme exemple le jardin de La Gendronnière et ce, sous la direction du moine zen Raimund Olbrich, jardinier responsable de ce jardin.

Depuis, des événements à visée écologique ont aussi été organisés dans le cadre de « Zen et Nature », par exemple lors de randonnées : dans la vallée du Linkenbach et du Lahrbach le jour de repos du camp de printemps avec Roland à Grube Louise, à l'invitation du responsable du dojo de Melle, le Dr Claus Bockbreder dans la vallée de l’Else, à l'invitation des responsables du dojo de Frankfort dans la région de la dune de Schwanheim, ainsi qu’une conférence du moine zen Philipp Funk avec des images de son pèlerinage à vélo sur la Route de la Soie méridionale, après le décès de son Maître Michel Bovay, ou encore au dojo de Trèves, avec des randonnées dans et autour de la ville de Trèves.

Nature

Ces randonnées ne visent pas pour nous à montrer notre sportivité ou à entrainer notre forme physique.  Le zazen avant les randonnées devrait nous aider pendant la randonnée à garder à l’esprit les éléments de la nature, car pendant zazen nous pouvons déjà abandonner l’esprit ordinaire qui veut toujours « faire quelque chose, une tâche à accomplir ou à prendre en charge ou des engagements à prendre ». Pendant la promenade (qui comporte des périodes de silence), nous cultivons l’esprit de « lâcher-prise », nous nous relions entre nous consciemment, et nous faisons connaissance - sous la direction d’un guide compétent - avec les biotopes de divers animaux et plantes.

Isolde Schnorbach est responsable du dojo de Trèves. Elle a étudié la géographie physique appliquée et les sciences de l'environnement à l'Université de Trèves. Dans son cursus principal, elle s'est intéressée à la botanique écologique et à la science des sols. Depuis 1994, elle travaille dans un bureau qui s’occupe d’entretien et de planification des paysages. Elle pratique zazen depuis 1991.

 

 

Mots-clés: NL26

Imprimer E-mail

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok Refuse