Le cuisinier végétarien

« Je m’appelle Antoine et je vous présente ici ma vision de la cuisine végétarienne et, plus largement, du végétarisme. Cet attrait pour la cuisine végétarienne est lié, non pas à mon parcours professionnel, mais étonnamment à mon engagement dans la pratique de la méditation bouddhiste zen. »

PicVoici comment le moine Antoine Charlot commence sa présentation sur son blog. Pendant plusieurs années Antoine a été tenzo (responsable de la cuisine), lors de nombreux camps et sesshin.

Sur son blog (http://www.recettes-vegetariennes.org) il partage avec nous son savoir-faire, en ayant publié quelques recettes et des astuces de cuisine.

Antoine : « Il s’agit pour moi d’une cuisine très saine, simple, savoureuse, et au-delà, d’une cuisine qui a un sens plus profond : respect de nous-mêmes, respect de notre environnement et respect de la vie. »

Voici des recettes d’une entrée et d’un plat principal en exemple :

Salade carottes et chou-chinois, sauce miel gomasio

Cette recette est à la fois simple et originale. La découpe des carottes, réalisée à l’aide d’un économe, fait toute la différence et donne une texture particulière. La sauce est à la fois sucrée et relevée, le tout donnant une entrée végétarienne à refaire régulièrement. Pour 4 personnes.

INGREDIENTSPic Recette 1
• 250 g de chou-chinois
• 250 g de carottes
• 4 c. à s. d’huile d’olive
• 2 c. à s. de citron
• 1 c. à s. de tamari (sauce soja)
• 1 c. à s. de miel
• 2 c. à s. de gomasio
• 2 pincées de persil séché

RECETTE
1. Tailler les feuilles de chou dans le sens de la longueur en lanières de 3 cm de large. Puis émincer finement les lanières.
2. Faire des copeaux de carottes à l’aide de l’économe (limiter leur taille à 4 cm de long).
3. Dans un bol, bien mélanger l’huile, le citron, le tamari et le miel.
4. Puis mélanger les légumes, la sauce, la quasi-totalité du gomasio et bien mélanger l’ensemble.
5. Décorer avec le reste gomasio et un peu de persil séché.

Cocotte soja pommes de terre au romarin

La recette est étonnante. Très simple, elle est un véritablement ravissement pour le palais. A base de pommes de terre, d’oignons et de soja, elle est ensuite agrémentée d’ingrédients donnant énormément de goût, tout en maintenant l’identité du plat. Je vous encourage vivement à l’essayer ! Pour 4 personnes.

INGREDIENTSPic Recette 2
• 600 g de petites pommes de terre
• 250 g d’oignons
• 130 g de protéines de soja (grosses)
• 100 g d’olives noires
• 4 c. à s. d’huile d’olive
• 4 c. à s. de sauce soja
• 1 c. à s. de miel
• 1/2 bâtonnet de curcuma frais (ou 1 c. à c. de curcuma en poudre)
• 1 c. à c. de gros sel
• 1 c. à c. de romarin sec
• 8 pincées de poivre

RECETTE
1. Dans une casserole d’eau bouillante, faire bouillir les protéines de soja à feu faible pendant 10 minutes. Egoutter.
2. Emincer finement les oignons.
3. Couper les pommes de terre en deux.
4. Emincer très finement le curcuma.
5. Dans un fait-tout, faire revenir à feu moyen les protéines de soja et les oignons en remuant régulièrement pendant 10 minutes.
6. Rajouter le miel et la sauce soja et poursuivre la cuisson à feu faible pendant 5 minutes.
7. Rajouter les pommes de terre, le curcuma, le romarin, les olives, le sel, le poivre et 60 cl d’eau.
8. Cuire à couvert et à feu doux pendant 30 minutes.

En dessert on vous propose une rafraichissante soupe de fruits

Mots-clés: NL24, Antoine Charlot

Imprimer E-mail