La respiration

Q: Lorsque l’on pousse la respiration dans le hara, est-on dans l’intention ? Si on force la respiration, on n’est plus dans ce qui est, mais dans la volonté. Qu’en penses-tu?

R: Dans l’Anapanasati (le sutra de base pour la respiration) et dans l’enseignement du Bouddha, il est surtout enseigné de simplement observer sa respiration. Ainsi, naturellement, la respiration a tendance à s’approfondir et à descendre dans le hara. Mais on a souvent de mauvaises habitudes et cette transformation peut être longue à se produire. La manière zen, qui enseigne à se concentrer dans le hara, permet d’aller plus vite à surmonter les obstacles et d’expérimenter ce qu’est une bonne respiration. Par contre, si on est trop tendu, s’il y a trop d’obstacles, alors il ne faut pas insister à pousser à tout prix sur les intestins. Il faut revenir à la posture, se détendre et abandonner toute idée d’avoir une respiration profonde. Il faut laisser faire la posture et tôt ou tard, la respiration s’approfondira.

Imprimer E-mail

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.