Corps, Esprit, Respiration, Conscience, Zazen

De Claude E Mon Cannizzo

Relation corps, esprit et méditation

Pratiquer la méditation avec ou sans fondements philosophiques ne donne pas les mêmes résultats. Etudier et comprendre les liens entre le corps et l'esprit. Le corps ne fonctionne pas indépendamment de l'esprit, et vice-versa.

Nous avons tous des tensions, il nous faut commencer par les découvrir afin de sentir le contraste entre tension et non tension. Les gens ont besoin d'apprendre à se détendre, tension/détente.
Quand l'esprit "dit" au corps de se relâcher, que ressent-on ? Par exemple lorsqu’on demande à quelqu’un de « respirer avec le ventre », très souvent il n’y arrive pas, car dans notre esprit on respire avec les poumons bien sûr. Nous n’avons pas clairement la conscience de notre être, corps/esprit. Nous devons redécouvrir notre globalité.

La tradition orientale insiste beaucoup sur la notion de répétition, il faut répéter inlassablement les choses, jusqu'à ce que le corps et l'esprit pénètrent nos consciences et fonctionnent ensemble spontanément, sans plus besoin du mental pour le réfléchir.

Conscience de soi, respirer !

"Conscience de soi", connaître, devenir intime avec ses points forts et ses points faibles.
Pour développer la conscience de soi, quel meilleur outil que le corps ?

On peut se « re »découvrir par l'apprentissage d'exercices de postures corporelles dans un but prophylactique. On doit considérer que l'exercice est efficace lorsque la respiration qui l'accompagne devient naturelle. Respirer est une faculté innée et le mot "respiration" est relatif à vivre. Nos capacités respiratoires ne sont pas très développées, nous devons apprendre à revenir à une respiration consciente. Il ne s’agit pas d'un contrôle de la respiration, mais bien de la libération des tensions qui entravent notre conscience du corps par la respiration. La respiration joue alors pleinement son rôle de régulation vitale dans notre corps et notre esprit.

Chez une personne, bien respirer va influencer la circulation des liquides (sang, lymphe, eau et aussi énergie), il faut non seulement une attitude corporelle correcte mais aussi une attitude de l’esprit tranquille. L’aspect psychologique est important. Une respiration profonde et calme inspire et emplit le corps de la tête aux pieds. Pendant zazen, l’expire est concentré et porté sur notre Hara (sous le nombril), mais cette concentration est aussi la base de tous les arts orientaux, martiaux et autres. Une respiration complète est relaxante et ne demande pas d’effort. Elle est la base de notre vie.

Pensée (psychologie) Orientale

Différences entre la pensée occidentale et la pensée orientale : La "pensée individuelle" qui caractérise l'Occident se fait toute seule, conditionnée par notre schéma social, ce qui a pour effet de développer un comportement plutôt individualiste. Ce que nous devons développer, c'est la connexion avec les autres. Mais pour développer cette connexion, il faut commencer par se comprendre, s’étudier soi-même. Puis avec la globalité, soi et le monde qui nous entoure, nous pouvons comprendre ce qu'est la vie, autrement dit, « l’interdépendance ». Il est nécessaire d'introduire cette notion pour permettre de comprendre la philosophie orientale, le « message » des anciens, Maîtres et Patriarches.

Mots-clés: Claude Emon Cannizzo

Imprimer E-mail

We use cookies on our website. Some of them are essential for the operation of the site, while others help us to improve this site and the user experience (tracking cookies). You can decide for yourself whether you want to allow cookies or not. Please note that if you reject them, you may not be able to use all the functionalities of the site.